26 mars 2020 : parution de l’arrêté autorisant le télésoin en orthophonie

L’arrêté concernant le télésoin en orthophonie est paru au Journal Officiel ce jeudi 26 mars 2020 : sa mise en application est immédiate.

La FNO a obtenu grâce à des échanges et des travaux constructifs avec le ministère de la Santé et la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie que soit rendue possible, sous certaines conditions, la continuité des soins en orthophonie.

À compter du jeudi 26 mars 2020, l’orthophonie à distance est possible.  C’est une mesure exceptionnelle et temporaire (le texte précise pour l’instant jusqu’au 15 avril, mais les mesures seront renouvelées au fur et à mesure de l’évolution de l’épidémie). L’utilisation de ce dispositif n’est pas obligatoire; il relève du choix éclairé de chaque professionnel·le.

Durant cette période exceptionnelle de restriction des déplacements et de confinement, l’orthophoniste évaluera pour chaque patient l’opportunité du recours au télésoin en orthophonie dans la limite des actes de soins définis par le décret.

La nature du soin mis en œuvre avec ce support relève de l’évaluation et de la responsabilité de l’orthophoniste et doit obéir aux règles de déontologie et d’éthique nécessaires.

Tout patient, si son état de santé et sa situation sont compatibles avec ce mode de consultation, peut y accéder après avoir été informé des conditions de réalisation de cette dernière et donné son accord.

Vous trouverez en cliquant ici les préconisations de la FNO dans le cadre de cette mesure exceptionnelle.

Elles reprennent et détaillent les conditions déontologiques, éthiques, juridiques et techniques de délivrance du télésoin en orthophonie. 

La FNO a également mis en œuvre en urgence, un système d’accès au télésoin totalement gratuit et sécurisé en partenariat avec la société Inzee.care, développeur informatique spécialisé dans le domaine de la santé.

La FNO le propose à tous les orthophonistes adhérents et non adhérents de notre syndicat.
Ce système est sécurisé, garant de la protection des données de santé des orthophonistes et des patients ; il est à but non commercial.

Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

Il est mis à disposition gratuitement pour les patients et pour les orthophonistes qui souhaiteraient pratiquer du télésoin dans le strict respect des préconisations en annexes. Il permet la mise en relation sécurisée avec le patient à partir d’une connexion internet.

Cet outil vous est présenté dans le diaporama à télécharger en cliquant ici.

Vous êtes nombreux·euses à nous solliciter sur les réseaux ou par courriel. Une foire aux questions (FAQ) est en cours d’élaboration et sera rapidement mise en ligne pour répondre aux questions les plus courantes.

Le système d’accès au télésoin sera actif dès ce jeudi 26 mars à partir de 12H00.

La FNO continue de vous informer et de vous défendre au quotidien :vous pouvez adhérez à la FNO en cliquant ici.

Le télésoin en orthophonie rendu possible dans le cadre des mesures exceptionnelles et temporaires liées à l’épidémie de COVID-19

Arrêté du 25 mars 2020 complétant l’arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’urgence sanitaire

L’arrêté concernant le télésoin en orthophonie est paru au Journal Officiel ce jeudi 26 mars 2020 : la mise en application est immédiate et vous trouverez les préconisations de la FNO ci-après.

La FNO a obtenu du ministère de la Santé et de la Caisse Nationale d’Assurance maladie que soit rendu possible sous certaines conditions la continuité des soins en orthophonie. À compter du jeudi 25 mars 2020, l’orthophonie à distance est possible. C’est une mesure exceptionnelle et temporaire (le texte précise pour l’instant jusqu’au 15 avril, mais les mesures seront renouvelées au fur et à mesure de l’évolution de l’épidémie). L’utilisation de ce dispositif n’est pas obligatoire.

Durant cette période exceptionnelle de restriction des déplacements et de confinement, l’orthophoniste définira l’opportunité du recours au télésoin en orthophonie dans la limite des actes de soins définis par le décret.
La nature du soin mis en oeuvre avec ce support relève de l’évaluation et de la responsabilité de l’orthophoniste et doit obéir aux règles de déontologie et d’éthique nécessaires.

Tout patient, si son état de santé et sa situation sont compatibles avec ce mode de consultation, peut y accéder après avoir été informé des conditions de réalisation de cette dernière et donné son accord.

Vous trouverez en document joint les Préconisations de la FNO dans le cadre de cette mesure exceptionnelle qui reprennent et détaillent les conditions déontologiques, éthiques, juridiques et techniques de délivrance du télésoin en orthophonie.

La FNO a également mis en œuvre en urgence, un système d’accès au télésoin totalement gratuit et sécurisé en partenariat avec la société Idelyo, développeur informatique spécialisé dans le domaine de la santé.

La FNO le propose à tous les orthophonistes adhérents et non adhérents de notre syndicat.

Ce système est un système sécurisé, garant de la protection des données de santé des orthophonistes et des patients et à but non commercial.

Ce système est mis à disposition gratuitement pour les patients et pour les orthophonistes qui souhaiteraient pratiquer du télésoin dans le strict respect des préconisations en annexes. Il permet la mise en relation sécurisée avec le patient à partir d’une connexion internet.

Cet outil vous est présenté dans le diaporama ci-après.


Cordialement.
Le bureau fédéral
FNO

[CPias ARA] CoVid-19

Dans le contexte d’épidémie de Covid-19, la mission nationale PRIMO en lien avec Santé publique France,
a élaboré des FICHES THÉMATIQUES DESTINÉES AU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL ET AUX SOINS DE VILLE
http://antibioresistance.fr/covid19

A l’échelon régional, le CPias ARA reste à votre disposition pour toute question d’ordre scientifique, technique ou opérationnelle.
Bien cordialement,

L’équipe de coordination du CPias ARA

Autres liens utiles :
▪️Communiqué de presse actualisé du Ministère énonçant le 16 mars les modalités de mise à disposition des masques pour les professionnels de santé exerçant dans les zones où le virus circule activement : https://urlz.fr/c9w4
▪️Ministère Santé & Solidarités : https://urlz.fr/c9w8

COVID-19 : INFORMATION

L’impact de l’épidémie de Covid-19 sur votre activité a engendré toute une série de mesures de la part du Gouvernement et des organismes sociaux, que nous rappelons ici.
Certaines d’entre elles sont déjà effectives et d’autres sont en cours.

Voici , pour rappel ,une synthèse de ce que nous savons aujourd’hui :

➡️URSSAF :
L’échéance mensuelle du 20 Mars n’est pas prélevée mais lissée sur les échéances ultérieures.
Possibilité de baisser les cotisations par estimation du revenu de l’année 2020.
Possibilité de solliciter l’action sociale pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle , à l’aide du dossier en pièce jointe.
Contact au 3957 ou 0806804209 pour les auxiliaires médicaux.

➡️CARPIMKO :
Suspension des prélèvements mensuels du 10 avril et du 10 mai.

➡️IMPOT SUR LE REVENU :
Possibilité de moduler ou de reporter les acomptes de prélèvement à la source sur votre espace particulier.

➡️AIDE EXCEPTIONNELLE DE 1500 euros:
Pour les TPE ou les indépendants concernés par les fermetures, 1 500 euros seront débloqués sur une simple déclaration sur le site de la Direction générale des finances , explique le ministre.
Ce système de déclaration sera mis en place d’ici à 15 jours , présice-t-on à Bercy.

➡️ASSURANCES :
S’agissant de la prise en charge des pertes d’exploitation sans dommage des entreprises, qui sont la plupart du temps non couvertes par les contrats d’assurance, le gouvernement « poursuit les discussions avec les assureurs »mais indique déjà que « l’Etat ne prendra pas en charge ».

➡️DECLARATION 2035 :
un report de délai au 31 mai 2020 est accordé aux experts comptables pur le dépôt des liasses fiscales.

➡️ASSURANCE MALADIE :
Etend son téléservice déclare.ameli aux personnes à risque :
https://urlz.fr/c6Pw


Retrouvez le formulaire URSSAF : « Demande d’intervention du fonds d’action sociale Aide financière exceptionnelle » :
https://urlz.fr/c9vU

COVID-19 : INFORMATION 17 MARS APRÈS-MIDI

Information publiée le 17 mars 2020 à 16h00

Au 17 mars 2020, le gouvernement a renforcé l’ensemble des mesures prises pour lutter contre l’épidémie du virus Covid-19.
Le confinement a été déclaré et confirmé par le Ministère de l’intérieur.

Les mesures sanitaires strictes ont été rappelées à l’ensemble de la population et sont en vigueur pour l’ensemble des personnels soignants.

Les autorités n’ont pas appelé directement à la fermeture des cabinets.

Cependant :
– En lien et en concertation avec les autres organisations représentant les praticiens de santé au sein de la Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS) et des autres organisations professionnelles (diététiciens, infirmiers, ergothérapeutes, masseurs-kinésithérapeutes, orthoptistes, pédicures-podologues, psychomotriciens)
– Au vu de ce que l’ensemble des professionnels de santé échangent sur la propagation de l’épidémie et de l’exercice professionnel de nos collègues médecins, infirmières et masseurs-kinésithérapeutes en situation de prise en soins des patients atteints par le COVID-19 :
La FNO appelle à la responsabilité civique de toutes et tous de la population, des patients et des professionnels de santé.

En conséquence :

la FNO recommande de fermer les cabinets d’orthophonie car les gestes barrières ne peuvent y être strictement respectés dans la quasi totalité des cas (en raison notamment encore du manque de stock, les masques ne peuvent être délivrés à tous les orthophonistes ni à tous les patients). De plus, les déplacements de la population doivent être limités au strict nécessaire. Seuls les soins urgents doivent être assurés en appliquant les gestes barrières*.
– La FNO recommande également aux orthophonistes qui seraient en possession de masques de les donner aux professionnels de santé exposés (médecins, infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes en contact avec des patients atteints de Covid-19).
– Le ministère de l’économie et des finances vient d’annoncer dans un facebook-live que des indemnités à hauteur de 1500 euros par mois seraient débloquées pour tous les professionnels de santé.

La FNO, ainsi que les autres organisations représentatives des professionnels de santé,  continue à être en lien avec les ministères de tutelle pour étudier toutes mesures de compensation financière qui pourraient être mises en place et les modalités de cette mise en place. Nous y travaillerons dans les prochains jours, dans les prochaines semaines. Nous ne pouvons à ce jour répondre des modalités d’application.

La FNO et la FFPS sont en lien avec la CNAM (Caisse nationale d’Assurance maladie) pour la mise en place des indemnités journalières et pour des mesures exceptionnelles concernant l’exercice professionnel.

* Pour les orthophonistes qui devraient répondre au suivi de soins urgents (réalimentation de patients ou séquelles cognitivo-linguistiques par exemple dans le cadre de sortie d’hospitalisation et/ou de pathologies aigües ou chroniques lourdes)

INFO COVID-19

+  Fermeture ou pas ?

Les consignes sont précises : les cabinets des professionnels de santé peuvent rester ouverts .Donc c’est la  responsabilité de chacun  et/ou  selon   la possibilité ou pas de maintenir les consignes d’hygiène  qui permet de prendre cette décision  par rapport au fonctionnement de son cabinet . 


+ Quid des charges ?

Carpimko : suspension des prélèvements de cotisations entre le 15 mars et le 30 avril

Information officielle de la Carpimko

Actualités : Afin de tenir compte de l’impact économique de l’épidémie de coronavirus, la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-podologues, Orthophonistes et Orthoptistes (Carpimko) se mobilise pour accompagner les auxiliaires médicaux.

Les prélèvements de cotisations sont suspendus entre le 15 mars et le 30 avril, quelle que soit la périodicité de paiement retenue, si vous réglez vos cotisations par prélèvement automatique. Les montants de ces échéances seront reportés sur les mois de novembre et décembre 2020.

En fonction de l’évolution de la situation, cette mesure sera susceptible d’être renouvelée pour les échéances du mois de mai 2020.

Aucune pénalité ou majoration de retard ne sera appliquée.

Vos droits au Régime Invalidité et Décès sont maintenus.

Si vous réglez vos cotisations hors prélèvement automatique, vous pouvez ne pas tenir compte de la demande d’acompte due au 31 mars.

Ces dispositions s’appliquent sans condition et sans démarche de votre part.

Pour l’aider à répondre aux autres demandes urgentes, nous vous remercions de ne pas contacter la Carpimko.

Coronavirus – Mesures exceptionnelles pour le paiement de vos impôts

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus COVID-19 sur l’activité économique, et conformément aux annonces du Président de la République le 12 mars 2020, la DGFiP se mobilise pour accompagner les entreprises et les entrepreneurs individuels qui rencontrent des difficultés pour déclarer ou payer leurs prochaines échéances;

  • Si vous êtes travailleur indépendant, nous vous rappelons que vous pouvez moduler à tout moment votre taux et vos acomptes de prélèvement à la source. Vous pouvez aussi reporter le paiement de vos acomptes de prélèvement à la source sur vos revenus professionnels d’un mois sur l’autre jusqu’à trois fois si vos acomptes sont mensuels, ou d’un trimestre sur l’autre si vos acomptes sont trimestriels. Toutes ces démarches sont accessibles via votre espace particulier sur impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » : toute intervention avant le 22 du mois sera prise en compte pour le mois suivant.
  • Si vous avez un contrat de mensualisation pour le paiement de votre CFE ou de votre taxe foncière, vous avez la possibilité de le suspendre sur impots.gouv.fr ou en contactant votre Centre prélèvement service : le montant restant vous sera prélevé au solde, sans pénalité.

Pour faciliter l’ensemble de vos démarches, la DGFiP met à votre disposition un modèle de demande, disponible sur le site impots.gouv.fr, à adresser à votre service des impôts des entreprises.

Pour toute difficulté, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre service des impôts des entreprises, par la messagerie sécurisée de votre espace professionnel, par courriel ou par téléphone.

Nous vous rappelons , par ailleurs, que toutes les réunons relatives au CPTS sont annulées; 

L’URPS vous fera parvenir toute information en sa possession . 

Nous  vous souhaitons  bon courage dans cette période difficile et vous recommandons  de prendre soin de vous et des vôtres . 

Formation soins de premiers secours – PSC1 – La Tour du Pin

Chère consoeur, cher confrère,L’URPS Orthophonistes Auvergne-Rhône-Alpes vous informe qu’une nouvelle formation aux soins de premiers secours PSC1 est prévue à La Tour du Pin le: 

Samedi 21 mars 2020 de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00

Salle Romain Bouquet

8 passage Romain Bouquet, 38110 La Tour du Pin 

La formation sera dispensée par la Croix-Rouge des Abrets.


Pour vous inscrire, nous vous invitons contacter Madame Anne-Laure TESSIERES, Orthophonsite :tessieres.ortho@yahoo.fr
06 63 19 09 08Confraternellement,

Prévenir les discriminations pour plus d’égalité en santé

ISM Corum, en partenariat avec les différentes URPS d’Auvergne-Rhône-Alpes, organise une journée :  » Prévenir les discriminations pour plus d’égalité en santé  » qui se déroulera le :

Mardi 10 décembre 2019 de 9H30 à 17H00
Faculté de Médecine de Lyon
8 rue Rockefeller, 69008 Lyon

Pour vous inscrire : cliquez ICI

Ou par mail : discri.sante.ARA@migrationssante.org